La supercherie Thomas Pesquet le faux cosmonaute

C’est  aujourd’hui  jeudi  17 novembre à 21h20, que le faux cosmonaute français de 38 ans, Thomas Pesquet va nous faire croire qu’il va partir, lui aussi, dans l’espace pour passer un séjour de 6 mois dans la « fantomatique » Station Spatiale Internationale (ISS)

 

Photo :  La mission de  Thomas Pesquet  classée dans la catégorie Bande dessinées et histoire pour enfants…selon l’auteur du Blog !

 

Evidemment Thomas Pesquet  ne partira par seul, il sera accompagné et encadré par deux autres anciens faux cosmonautes le Russe Oleg Novitski et une femme  l’Américaine Peggy Whistson qui aura pour tâche principale de laver les slips…

 

Photo : Les trois acteurs de théâtre (  le Français Thomas Pesquet, le Russe Oleg Novitski et l’Américaine Peggy Whistson )

Comme tout le monde le sait déjà la supercherie des fausses missions spatiales est un secret bien gardée que se partage depuis les années 60 ,  les Américains, les Russes, les Français, les Anglais, les Allemands , les Japonais, les Canadiens… et les Chinois…en bref tous ces pays qui nous font croire aussi et faussement d’ailleurs qu’ils possèdent  "des satellites" et des "bombes nucléaires".

 

Thomas Pesquet  n’ira pas dans l’espace mais irra à Houston !

Mais puisque la Station ISS n’existe pas ou ira donc notre faux cosmonaute Thomas Pesquet ? Réponse à Houston aux Etats-Unis !

 

Photo : Le voyage de Thomas Pesquet pour rejoindre l’ISS est sensé durer 24 heures …alors la question qui vient à l’esprit : Est-ce qu’il va faire pipi dans sa combinaison spatiale ou réussira-t-il à se retenir jusqu’à son arrivée à la Station ?

 

La Station Internationale (ISS) se trouve dans une Piscine !

La plus grande piscine d'entraînement d'astronautes du monde se trouve à Houston aux Etats-Unis, elle a été construite par la NASA dans l’unique but de produire de fausses images et de fausses  vidéos destinées aux moutons ( l’humanité endormies) et qui donnent cette illusion de flottement, des faux cosmonautes , quand ils simulent une prétendue sortie (hors de la station)  dans l’espace dit galactique

Le choix d’une piscine offre l’avantage grâce à l’eau de donner cette illusion d’absence d’apesanteur qui permet aux cosmonautes de flotter comme s’ils étaient dans l’espace inter galactique…Mais cette supercherie, qui avait si bien fonctionnée par le passé, a été très vite démasquée avec l’avènement de l’internet.

 

Photo : C’est dans cette piscine que la NASA fabrique ses supercheries !

Cette grosse piscine se trouve donc  à Houston  au Texas et plus précisément dans le Centre d'entraînement Sony Carter, près du Centre Spatial Johnson ; il s'agit d'un grand bassin ressemblant à une piscine olympique, d'une longueur de plus de 61 mètres, d'une profondeur de plus de 12 mètres -soit une hauteur équivalant à quatre bus à impériale empilés- et qui contient plus de 28,21 millions de litres d'eau. La piscine est entourée par des murs épais d'1,80 mètre.

 

 

Thomas Pesquet : Biographie d’un Superman !

Quand on analyse la biographie de Thomas Pesquet on se rend vite compte que son parcours a été fabriqué sur mesure afin de le transformer en un « Superhomme » digne d’un héros de film de science-fiction ou de bande dessinée.

Ce qui est toujours frappant dans les biographies des faux cosmonautes c’est que l’on va s’arranger pour que leur vie et leurs activités professionnelles soient caractérisés par des déplacements, des changements « brusques » de pays et d’activités professionnelles tellement répétitifs qu’il ne peut s’agir que d’une technique des agences spatiales ( NASA , etc ) afin de brouiller les pistes à celui ou celle qui aurait la curiosité d’aller vérifier ces informations sur place. 

 

Photo :  Thomas Pesquet il est (selon les menteurs  de l’espace)  Ingénieur aéronautique, pilote de ligne et astronaute…  surtout un bon acteur de théâtre ! 

Ceci on peut facilement le vérifier quand on déroule la biographie de Thomas Pesquet voilà ce que l’on apprend ( à vous de juger) : Diplômé en 2001 de l’Ecole nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace de Toulouse (Supaéro), il termine sa formation spécialisée dans l'Aéronautique et l'espace à l’Ecole polytechnique de Montréal.

 

Photo : Thomas Pesquet, habillé cette fois en Pilote d'Air France !  Sauf qu'à Air France personne ne se souvient de lui …c’est curieux quand même !

 

En 2006, il suivra avec Air France la formation pour devenir pilote de ligne, poste qu'il occupera jusqu'à cumuler plus de 2 300 C'est entre 2002 et 2004 qu'il fera ses premières armes professionnelles dans le milieu spatial en travaillant pour le CNES l'agence spatiale française, comme ingénieur de recherche sur... l'autonomie des missions spatiales. Heures de vol et devenir formateur sur Airbus A320. 

 

Photo :  Les entrainements ( pour fabriquer les fausses sorties) se font dans une piscine à Houston aux Etats-Unis car c’est là où se trouve réellement la vraie Station Internationale  ISS

En mai 2009, il est sélectionné parmi plus de 8 000 candidats pour devenir cosmonaute pour le compte de l'agence spatiale européenne (ESA). Travaillant sur divers projets spatiaux et étudiant plusieurs disciplines scientifiques afin de pouvoir mener à bien les programmes de recherches en apesanteur, Thomas Pesquet a aussi été formé à l'utilisation du lanceur russe Soyouz et au fonctionnement de l'ISS. ( note du rédacteur du Blog : ceci  suppose aussi que Thomas Pesquet est allé en Russie durant quelques mois et qu’il parle le Russe ! )  

 

Photo : Acheminement de la fusée Soyouz à bord de laquelle ne va pas partir Thomas Pesquet

 

Alors la question qui vient à l’esprit !

A quel nouveaux mensonges et bobards aurons-nous droit, dans 6 mois,  nous les moutons, quand Thomas Pesquet , sera de retour sur «Terre » après sa fausse mission spatiale ?

Photo : Nos trois faux cosmonautes donnant une fausse conférence de presse à de faux journalistes,  24 heures, avant leur départ pour la fausse mission à destintion de la fausse station spatiale Internationale ( l’ISS) !

 

 Lire article en lien:

Claudie Haigneré : Le monde doit être mis en garde !

 ArianeSpace la supercherie des fusées vides